Mes techniques pour écrire un document didactique

 

J’ai créé ce blog il y a quelques années avec pour objectifs de garder une trace de mon travail, de mieux mémoriser et d’apprendre à mieux organiser mes explications. Aujourd’hui ces raisons sont toujours valables et je cherche toujours à m’améliorer donc voici une synthèse de mes recherches ! Bien entendu en fonction de votre objectif vous ajusterez l’effort à faire et l’importance de points par rapport aux autres.

Arrêtez de procrastiner !

Le plus gros obstacle à surmonter c’est nous-même et le défaut qui nous freine dans bien des domaines c’est la procrastination ! Donc, même si le faire demain parait plus tentant qu’aujourd’hui… ben faites-le quand-même aujourd’hui parce que demain ça ne sera pas fait non plus ! Stop aux fausses excuses du genre « Oui, mais avant d’écrire, il faudrait que je m’achète un carnet où noter mes idées / que je range mon bureau / que j’ai un meilleur logiciel / que etc… » et repensez au slogan Nike (oui je sais c’est pas la première fois que je vous le sors mais je l’aime bien) « JUST DO IT » !

Réservez du temps et écrivez…

Si votre objectif est d’écrire un article de blog ou un livre, ce paramètre va être différent mais de manière générale, même si vous manquez d’inspiration, réservez-vous un créneau 2 fois par semaine par exemple et écrivez… même si le sujet ne vous convient pas, même si votre façon d’écrire ne vous plait pas… Écrivez 🙂 Dans le pire des cas, vous aurez produit un document que vous ne publierez pas mais vous aurez la satisfaction d’avoir essayé et vous vous serez amélioré car personne n’est au niveau souhaité du premier coup ! Et pour reprendre ma copine Maud : « C’est en faisant qu’on devient faiseron » !

Et d’un point de vue technique alors ?

Techniquement, on va effectivement devoir organiser, expliquer, illustrer ses idées. Je procède de la façon suivante :

  • Trouver un sujet et rester sur ce sujet, effectivement on pourrait vite dévier et se retrouver à faire un article qui sort du sujet initial ou encore si le sujet est trop vaste. A ce moment là, je préfère découper le sujet en sous-sujets afin de ne pas « noyer » l’information et facilité la lecture.
  • Faire un plan rapide, soit un sommaire pour un livre, soit un squelette ou une liste des points à aborder dans l’article.
  • Prendre des notes, je prends souvent des notes directement dans mon blog ou avec des applications comme  Google Keep ou Evernote.
  • Organiser l’information, en relisant ses notes, son article et en essayant au maximum de se mettre à la place du lecteur pour vérifier que l’information est donnée de la façon la plus simple et la plus claire possible. Sur des sujets plus compliqués à organiser, j’utilise le mind mapping pour mieux découper et classer mes informations. Pour cela, il y a des applications en version gratuite (limitées) comme XMind sur Windows ou Mindly sur Android que j’aime bien.
  • Rédiger et relire, écrire l’article, accepter que rien n’est parfait et relisez ou faites relire votre rédaction.
  • Poster et/ou publier, il ne reste plus qu’à poster son article ou à publier son livre. Je n’ai pas encore écrit de bouquin à l’heure actuelle mais pensez au format numérique ou à l’auto-publication 😉

Vous aimez mes articles ? Offrez-moi un café !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *